Retour

Pompe à chaleur VS chaudière : que choisir ?

pompe à chaleur ou chaudière, différence pompe à chaleur et chaudière, pompe à chaleur versus chaudière gaz

Vous souhaitez changer les installations de chauffage de votre habitation mais vous ne savez pas quoi choisir entre une chaudière et une pompe à chaleur ? Il peut être difficile de se faire une idée concrète du meilleur équipement pour son logement parmi les différents modèles existants. Fonctionnement, performances, coûts, économies réalisées : le point sur les différents critères pour vous aider dans votre choix.

Pompe à chaleur VS chaudière : le fonctionnement

Principal critère de choix entre pompe à chaleur (PAC) et chaudière : les modes de fonctionnement qui diffèrent et seront donc plus ou moins adaptés à votre quotidien.

Fonctionnement de la chaudière

Pour chauffer votre logement, la chaudière utilise des énergies fossiles comme le bois, le gaz ou le fioul. Les calories produites par la combustion permettent de chauffer l’eau transmise à des émetteurs de chaleur. Il existe plusieurs technologies de chaudière :
la chaudière à condensation : elle récupère la vapeur d’eau produite lors de la combustion à l’aide d’un condensateur et réutilise les calories afin de préchauffer l’eau. Particulièrement efficaces, ces chaudières attestent d’un rendement pouvant atteindre les 110 % ;
la chaudière basse température : cet équipement diffuse l’eau dans vos installations de chauffage à une température moins élevée qu’une chaudière classique. La température minimale étant limitée, les fumées sont rejetées à plus basse température ce qui garantit un meilleur rendement (jusqu’à 90 %).

Fonctionnement de la pompe à chaleur

La pompe à chaleur utilise l’air extérieur et ses calories afin de chauffer l’intérieur de votre habitation et produire de l’eau chaude sanitaire. Les calories récupérées entraînent l’évaporation d’un liquide frigorigène contenu dans la PAC. Le gaz produit voit sa température augmenter grâce à un compresseur avant d’être condensé puis d’être diffusé dans le circuit de chauffage. Plusieurs technologies de pompes à chaleur existent également :
la PAC air-eau : elle fonctionne comme expliqué ci-dessus ;
la PAC air-air : les calories de l’air extérieur, ou énergie thermique, sont diffusées dans le logement par l’intermédiaire d’un ventilo-convecteur ;
la PAC géothermique : à l’aide d’un système de forage ou de captage, elle utilise l’énergie thermique du sol ;
• la PAC eau-eau : elle puise l’énergie produite dans une nappe phréatique, si le débit le permet.

> À lire aussi : Changer de chaudière : les critères à prendre en compte

Pompe à chaleur VS chaudière : coût et économies

À l’heure de choisir entre une pompe à chaleur et une chaudière, le coût de cette installation représente logiquement un critère déterminant. Changer son système de chauffage représente non seulement un investissement et doit, sur le plus long terme, permettre de réaliser des économies sur ses factures d’énergie.

Combien coûte une chaudière ?

Ainsi, si vous optez pour une chaudière basse température, il vous en coûtera en moyenne entre 3 000 et 6 000 euros en fonction des modèles, pour une économie d’énergie pouvant aller jusqu’à 20 % comparé à une chaudière dite classique. Cet équipement coûte, en moyenne, 1 000 euros de moins que la chaudière à condensation, cette dernière bénéficiant d’une technologie plus avancée.

Les modèles à condensation affichent un prix compris, habituellement, entre 4 000 et 7 000 euros. Si cette chaudière est plus onéreuse, elle permet cependant de réaliser des économies de chauffage pouvant aller jusqu’à 25 %.

Combien coûte une pompe à chaleur ?

De leur côté, les PAC présentent un prix d’achat supérieur aux différents modèles de chaudières. Le montant varie entre 6 000 et 20 000 euros en fonction de la pompe à chaleur et du modèle choisis. Cela s’explique, entre autres, par leurs meilleures performances et, à terme, par des économies d’énergie plus importantes.

Une pompe à chaleur air-air coûte, en moyenne, entre 6 000 et 10 000 euros. En comparaison à un convecteur dit « classique », les économies réalisées sur la facture d’électricité peuvent atteindre les 35 %. Économies permettant de rentabiliser l’appareil en moins d’une décennie.

Le coût d’une pompe à chaleur air-eau est, lui, d’environ 12 000 à 13 000 euros. Là encore, l’investissement peut être rapidement rentabilisé, en moyenne entre 6 à 7 ans puisque cette installation assurant chauffage et eau chaude sanitaire vous permettra de réaliser jusqu’à 45 % d’économie sur votre facture énergétique.

Enfin, les pompes à chaleur géothermiques sont, elles, les plus coûteuses. Elles affichent un prix d’achat variant en moyenne entre 20 et 23 000 euros, auxquels il faut ajouter d’éventuels travaux. Pour autant, l’investissement peut s’avérer particulièrement intéressant et être rapidement rentabilisé, en 5 ans. En effet, cette PAC peut vous permettre de réduire vos factures d’énergie de plus de 65 %.

Bon à savoir :
Acheter une chaudière ou une pompe à chaleur peut donner accès à différentes aides financières : crédits d’impôts, éco-prêt à taux zéro, subventions de l’ANAH, etc.

> À lire aussi : Comment réduire sa facture de chauffage ? Conseils et astuces pour économiser

La chaudière thermodynamique : les avantages de la chaudière et de la PAC

Pourquoi choisir entre chaudière et pompe à chaleur quand vous pouvez combiner les deux ? La chaudière thermodynamique, comme la BOOSTHEAT.20, est une pompe à chaleur fonctionnant au gaz, à l’instar d’une chaudière. Il s’agit surtout d’un équipement deux fois plus performant qu’une chaudière à condensation de dernière génération, ce qui en fait la chaudière la moins énergivore de tout le marché.

Grâce à sa technologie brevetée, le compresseur thermique ne produit aucun frottement, ce qui rend votre installation quasiment inusable. Mieux, la chaudière BOOSTHEAT.20 est garantie jusqu’à 10 ans, aussi bien concernant les pièces que la main-d’œuvre.

Faire le choix d’une chaudière thermodynamique, c’est atteindre jusqu’à 200 % de rendement grâce à l’association du gaz et de la pompe à chaleur. Des effets bénéfiques qui se ressentiront jusque sur votre facture puisque vos dépenses énergétiques seront divisées par deux. Enfin, la chaudière la moins énergivore au monde se montre également respectueuse de l’environnement : en utilisant le CO2 comme fluide, elle réduit les émissions de gaz à effet de serre.

> À lire aussi : Comment fonctionne une chaudière thermodynamique ?

BOOSTHEAT a créé un bijou de technologie : la chaudière la moins énergivore du monde. Une solution de chauffage efficace, sobre et durable. Si comme nous, vous pensez que les enjeux écologiques ne vont pas à l’encontre de la performance énergétique, contactez notre équipe pour plus de renseignements.

Simulez vos économies d’énergie