Retour

Le mix énergétique en France

Mix énergétique en France

Le mix énergétique désigne les énergies primaires utilisées pour produire des énergies secondaires. Concrètement, ce sont les énergies exploitées par un pays pour se chauffer, s’éclairer, s’alimenter en électricité, se déplacer… À quoi ressemble ce mix énergétique en France ?

Qu’est-ce que le mix énergétique ?

On appelle mix énergétique l’ensemble des sources d’énergies exploitées pour répondre aux besoins énergétiques d’un pays ou d’une région. Ce mix comprend :

  • les énergies fossiles (gaz naturel, pétrole et charbon) ;
  • les énergies renouvelables (bois énergie, éolien, solaire, biocarburants, énergie hydraulique, géothermie, déchets renouvelables, biogaz et pompes à chaleur) ;
  • l’énergie nucléaire ;
  • les déchets non renouvelables.

Ces différentes énergies primaires sont utilisées pour produire de l’électricité, des carburants pour les transports ou encore de la chaleur ou du froid, pour les particuliers ou pour l’industrie.

> À lire aussi : Prix des énergies de chauffage en 2018

Le mix énergétique en France

Logiquement, le mix énergétique est variable d’un pays à l’autre, et dépend des ressources dont le territoire dispose ou encore de ses besoins en termes d’énergie.

Mix énergétique FranceEn 2015 en France, le mix énergétique se compose de 42,5 % de nucléaire, 30,6 % de pétrole, 14,2 % de gaz, 3,3 % de charbon et 9,4 % d’énergies renouvelables et de déchets. Parmi les énergies renouvelables, le bois énergie figure en tête des sources d’énergies consommées sur le territoire et représente 3,8 % du mix énergétique total. L’électricité d’origine hydraulique représente 2 % du mix global, l’éolien 0,7 % et le solaire 0,3 %.

À titre de comparaison, en Allemagne, le mix énergétique inclut 42 % de charbon, 30 % d’énergies renouvelables, 14 % de nucléaire, 9 % de gaz naturel et 4 % d’énergies autres. En Belgique, il se compose de 46 % de produits pétroliers, 27 % de gaz naturel, 13 % de nucléaire et 14 % d’énergies renouvelables et de déchets.

Ces énergies primaires permettent de produire les énergies finales, consommées au quotidien pour se chauffer, s’éclairer ou encore se déplacer. En 2015 toujours, la consommation d’énergie finale en France incluait 45,1 % de produits pétroliers raffinés, 22,9 % d’électricité, 19,1 % de gaz naturel, 9,6 % d’énergies renouvelables et de déchets, et 3,3 % de charbon.

Sources :

  1. https://www.planete-energies.com/fr/medias/decryptages/qu-est-ce-que-le-mix-energetique
  2. http://www.windaction.org/posts/45174-german-cabinet-puts-brakes-on-clean-energy-transition#.WyvEHWQzZ7M
  3. http://www.fluxys.com/belgium/fr-BE/About%20natural%20gas/StrategicAsset/StrategicAsset

 

boostHEAT a créé un bijou de technologie : la chaudière la moins énergivore du monde. Une solution de chauffage efficace, sobre et durable. Si comme nous, vous pensez que les enjeux écologiques ne vont pas à l’encontre de la performance énergétique, contactez notre équipe pour plus de renseignements.

Simulez vos économies d’énergie